Quand je me challenge de faire un truc (un tout petit peu) extraordinaire

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi, faire du sport pour faire du sport, ça m'ennuie. Alors, j'ai décidé de me mettre un challenge qui devrait aussi bien occuper mon corps que mon esprit de préparation.

Je vais nager entre la pointe de Taillefer (Belle-Ile-en-Mer) à la Grande plage de Quiberon.


4 heures plus tard,

Voilà qui devrait occuper mon printemps et mon été de préparation.

Je me demande comment sont les courants. Je me demande combien de temps ça va me prendre. Je me demande comment m'y entrainer. Je me demande comment éviter que le bateau de Belle-Ile m'écrabouille. Je me demande si ma peur panique des fonds marins noirs sera plus forte que moi. Je me demande si ma famille va nager un bout de chemin avec moi. Je me demande si d'autres ont envie de relever ce challenge avec moi. Je me demande si je dois demander à un Zodiac de m'accompagner. Je me demande dans quel sens il faut aller pour être portée par les courants. :-) Il y a environ 13,5 km entre les deux points, sans compter les courants. Dois-je m'équiper de pince-nez, lunettes, de palmes (oui !) ? Un nageur de longue distance, semble parler de 3,5 km/h en moyenne. Ca devrait me prendre 5-6 heures max. Je me demande si j'ai le droit. Je me demande s'il faut juste prévenir la SNSM : "Allo, oui bonjour, je voulais vous dire que je partais nager."

J'ai lu ici un témoignage d'un challenge similaire. Je me demande si je peux parler à son entraineur.

Honnêtement, j'aurais pu faire pire comme challenge. Roz Savage est bien train de traverser le Pacifique à la rame.

Si vous avez des idées sur comment m'aider à m'y préparer, ça m'intéresse.

Et vous, vous avez un challenge pour l'été ?

Commentaires

1. Le 31 mai 2010 à 19:44, par Vianney


Bonne idée, challenge sympathique. Ce qui est sûr c'est:

- Palme, vraiment indispensable. Beaucoup moins fatiguant et c’est un gain de vitesse. Plutôt que ne pas en avoir et tirer à mort sur les jambes au bout d’un certain temps de nage.
- Masque/lunette, aussi indispensable. Selon la distance à parcourir, si tu dois t'arrêter toutes les 10 minutes parce que tu as de l'eau dans les yeux, ça rallonge le temps de nage (s'arrêter en pleine mer ce n’est pas top, mais surtout très fatiguant).
- Pince-Nez, pour les sensibles à l'eau de mer.
- Tuba (conseil) : Si à un moment tu as un coup de fatigue en fonction de la nage que tu vas faire, tu mets ton masque et ton tuba et hop la tête dans l'eau. Juste à avancer tranquillement.

En tout cas, c'est mon point de vue, étant quelqu'un qui à toujours habité au bord de l'eau et passé sa vie dans l'eau. C'est ce que je prends quand je fais de longues distances.

Dernier conseil,en nagent longtemps on peut avoir une crampe à cause de la fatigue, ne surtout pas paniquer et se mettre sur le dos pour se reposer.

2. Le 1 juin 2010 à 10:08, par JN Chaintreuil

Je suis impressionné! Félicitations, Patricia et bon courage à vous.
J'espère que vous nous ferez partager votre aventure, dans ses hauts comme dans ses bas.

Ajouter un commentaire

Dès que j'aurai lu votre commentaire, je le publierai ... ou pas :).

Le code HTML dans le commentaire sera affiché comme du texte, les adresses internet seront converties automatiquement.

Experience Designers INC.

Notre objectif, générer l'émotion

Et que vos utilisateurs fassent cette tête

Tête de : “Ca m'intrigue ! ” - crédit photo : grekopict - Fofolia

Nos services :

  • Consulting, audit
  • Brainstorms, séminaires
  • Recommandations et implantations de solutions.
  • Voir notre offre

Contact

Les différents moyens pour
nous contacter :

Localisée à Tahiti, Polynésie Française
patricia@experiencedesigners.net
Tel : +689 87 35 87 65

Newsletter :

Twitter | Facebook | LinkedIn | RSS | Flickr