Les ressources en ligne pour ne plus faire de fautes de français (épisode 3)

Les tests du Bescherelle :
http://www.bescherelle.com/tests_liste.php?id_matiere=4

Les dictées du Bescherelle, que l'on peut écouter en ligne :
http://www.bescherelle.com/dictees_liste.php?id_niveau=3

Les conjugaisons de verbe :
http://www.leconjugueur.com/...

L'outil de grammaire interactif de Reverso, j'adore la simplicité des explications de Charlotte Gaillard.
http://grammaire.reverso.net/

Bon Patron.com : fait de la correction orthographique (gratuit < à 500 caractères)
http://bonpatron.com/

Retourne au CM1.com "épingle" les fautes de français des politiciens, publicitaires, de la TV...
http://www.retourneaucm1.com/

Multi-tâches ou pas ? Faut-il, comme MTV France, mettre les Blackberry en bocal ?

J'ai eu le plaisir de rencontrer Gilles Daniel, directeur des programmes pour MTV France. Nous parlions du "multi-tasking" et de "l'addiction" au Blackberry. Il m'a vraiment fait rire quand il m'a dit : "J'ai fait déposer tous les Blackberry dans un bocal pour la réunion". La preuve en photo :

Tas de Blackberry et de téléphones portables. Certains portent des post-it avec le prénom du propriétaire

Un article du New York Times (que Gilles m'a aussi transféré, merci Gilles), nous rapporte que réaliser plusieurs tâches à la fois est dangereux et que cela ne rend pas plus efficace, bien au contraire.

L'article du NYC relate, entre autres, l'étude réalisée au sein d'une équipe de Microsoft. L'étude est amenée à sortir le mois prochain. "Il prenait aux employés une moyenne de 15 minutes pour revenir à une tâche intellectuelle sérieuse comme rédiger un rapport ou à l'écriture du code après avoir répondu à un e-mail ou un message instantané. Ils s'égaraient à répondre à d'autres messages, consulter des sites de news, sports ou divertissement..."

"Si c'est aussi mauvais chez Microsoft, cela doit aussi être aussi mauvais dans d'autres entreprises." dit Eric Horvits, co-auteur de l'étude.

L'article indique aussi que des tests montrent que les jeunes pensent plus rapidement mais que les personnes plus âgées ont une "intelligence fluide" plus rapide. Nous (!) aurions une plus grande capacité à bloquer (ne pas entendre...) les interruptions. Honnêtement, je me demandais. J'ai remarqué depuis quelques temps que je n'étais plus multi-tâches. Nombre de fois, j'ai du avouer "Oops, désolée, je ne t'écoutais plus." Ce n'est pas très sympa ! Donc ça me rassure, je vieillis, je ne suis pas en train de me transformer en homme. :-)

Une coach (hello Catherine) que j'ai rencontrée lors des jurys des business plans à l'Institut International du Multimédia (I.M.M) défendait la thèse que les jeunes sont en train de développer des capacités de multi-tasking hors du commun. Peut-être... Je dirais : tant mieux pour eux.

Dans tous les cas, dans les cours de travaux dirigés que j'anime, toujours à l’I.M.M, la consigne est "fermez les messageries, les messageries instantanées, les téléphones portables et hop dans 1 h 30, on a fini !". Ce qui respecte la consigne ont fini, les autres m’envoient des e-mails pour livrer leurs travaux à 20h, 21h, 3h du matin… Notre mission est de former des chefs de projet multimédia. Leur enseigner la gestion du temps (de leur temps aussi) se doit de faire partie de la formation. Le chef de projet est une ressource au même titre que l'est un développeur.

De plus, le multi-tasking, ce n'est pas bon pour rester dans le Flow. Lire mon billet sur Le Flow : l'expérience optimale

Lien vers l'article du NY Times (en anglais)

Et vous,

  • Arrivez-vous à vérifier vos emails une fois toutes les deux heures et non toutes les minutes ?
  • La lumière rouge du Blackberry vous obsède t-elle quand vos enfants vous racontent ce qu'ils ont fait à l'école ?
  • Travaillez-vous MSN (ou autre outil de messagerie instantanée) sur "Occupé" ou sur "Merci de m'interrompre si vraiment c'est nécessaire" ?
  • Faites-vous appliquer ou devez-vous observer une politique de mono-tasking ?

Quand avez-vous été dans le Flow pour la derniere fois ?

"Le Flow", concept impossible � traduire, est introduit par Mihaly Csikszentmihalyi (se prononce "Chicks send me high" :-)). Mr Csikszentmihalyi (heureusement que les copier-coller existent !) est un éminent psychologue qui s'intéresse au positif de la psychologie.

Il a identifié cet état dans lequel nous vivions une expérience optimale. Cette expérience a été dénommée le Flow. Je sais que vous avez déj� dans le Flow. Pour l'identifier, c'est facile : le soir en rentrant chez vous (ou autre), lorsque l'on vous demande si vous avez passé une bonne journée, votre réponse a été "Ah oui, j'ai pas vu la journée passer. J'ai fait ci, j'ai réussi � faire ça. C'était super."

Le flow est un état que l'on atteint lorsque l'on se trouve � l'équilibre entre compétence et challenge. Si nous sommes trop challengés, nous risquons de tomber dans l'excitation et l'anxiété. Si nous sommes trop compétents pour une tâche, nous passons de la maîtrise � l'ennui.

Comment appliquer le Flow ?

Méthode de management ou de développement personnel � vous de voir comment vous voulez l'appliquer.

J'ai ouie dire que certains concepteurs de jeux vidéo appliquaient cette méthode pour garder leurs utilisateurs "heureux".

Ma question est donc : "Si les joueurs de jeux vidéo sont dans le flow, cela signifie que de manière virtueuse ils développent des "super-compétences". Quelles sont-elles ? Pourrait-on les marketer ? Est-il envisageable de voir au dos d'un jeu vidéo "Ce jeu de stratégie est tel un jeu d'échec. Il aide les joueurs � développer des capacités utiles aux responsables marketing et communication." :-)

Schéma heuristique reprenant dans les grandes lignes la théorie du Flow :

Fichier .rtf reprenant de manière linéaire le contenu du schéma heuristique

Le Flow dans la conception d'application interactive :

Les caractéristiques du flow s'appliquent aux applications interactives tels que des sites internet marchands. L'ergonomie rentre en jeu dans le besoin de garder votre utilisateur :

  • rassuré (affichage de message de confirmation)
  • dans une expérience positive (en lui facilitant la tache)

Le challenge peut être :

  • d'ordre créatif. Nous voyons de nombreuses applications fleurirent le web de ces applications de personnalisation. Voir www.mymms.fr qui vous permet de personnaliser vos M&M's (merci Adeline), ou encore personnaliser vos pantoufles.
  • gagner un prix
  • payer moins cher que les autres (voir le succès de Ventes Privées.com)

La notion de challenge reste encore un domaine que j'investigue. Qu'est-ce qui va faire qu'un utilisateur va décider d'investir son attention dans un stimulus ?

< 1 2 3 4


Experience Designers INC.

Notre objectif, générer l'émotion

Et que vos utilisateurs fassent cette tête

Tête de : “Ca m'intrigue ! ” - crédit photo : grekopict - Fofolia

Nos services :

  • Consulting, audit
  • Brainstorms, séminaires
  • Recommandations et implantations de solutions.
  • Voir notre offre

Contact

Les différents moyens pour
nous contacter :

Localisée à Tahiti, Polynésie Française
patricia@experiencedesigners.net
Tel : +689 87 35 87 65

Newsletter :

Twitter | Facebook | LinkedIn | RSS | Flickr